Cours de Cuisine et de Pâtisserie Françaises

Laetitia
Née en 1967, n'est pas tombée dedans quand elle était petite.
Mais elle passe sa vie dans les cul-de-poule,
russe dans une main, maryse dans l'autre, toujours côté cuisine.
Elle est d'une gourmandise sans nom.
Ca commence tôt la vie d'une gourmande: le marché,
fulgurances visuelles, olfactives et auditives. C'est l'illumination!
Je craque pour la saveur noisetée de l'artichaut et du topinambour.
Cette sauge duveuteuse, avec du lapin et une crème d'ail nouveau...
Ce mulet noir a l'oeil brillant en bouton de bottine, je le farcirais bien avec ces dattes de Médjoule si dodues.
Le pourpre de ces oignons rouges!
Les associer avec un carpaccio de mangue.
Une touche de vert, elle dégage un tel parfum cette coriandre...

Abricots: tout nus et caramélisés sur une sablée croquante aux amandes et à la fleur de sel.

Des idées, pas que des recettes; je tiens mon menu!
De la tête. A l'assiette. Et fouette cuisinier. Un minimum d'organisation.
Le zeste et la manière: pas d'à peu près en pâtisserie.
Et surtout de l'amour, de la générosité, à foison.

Foisonner. mijoter. Etuver.
Croquembouche. Cromesqui.
Macaronner. Historier. Habiller.
Du petit Jésus en culotte de velours.
Un Saint-Honoré aussi. Et une abaisse.
Araignée et douille cannelée.
Singer, luter, trousser.
La bouquetière ou la paysanne.
Pour des rubans, des chiffonnades.

Chinoiser. Ciseler. Chiqueter.
De salpicon en mirepoix.
Blanchir. Blondir. Colorer. Mais aussi clarifier.
Demi-glace: chaud-froid?
Et enfin,
couteaux et fourchettes.
De l'assiette à la bouche.
Papilles en émoi.
Moelleux ? Crémeux? Fondant? Onctueux? Velouté?
Croquant. Craquant. Croustillant.
Goûter. Déguster. Savourer.
Et surtout, partager.
Mon atelier festins avec vous.
Il en faut peu pour être heureux!